La Famille Royale

Suivant la Règle de l’Ordre, Son Altesse Royale le Prince Jean d’Orléans Comte de Paris,de jure Jean IV est le Chef suprême et donc le protecteur temporel de l’Ordre. Il succède à son père, le Prince Henri d’Orléans Comte de Paris, Duc de France, de jure Henri VII, qui avait souhaité voir renaître l’Ancien Ordre Royal et Souverain de l’Étoile et de Notre Dame du Mont Carmel.

Jean d’Orléans
Crédit photo: Lys-Jaune (CC BY-SA 4.0)

Le Prince Henri d’Orléans s’exprime à ce sujet en quelques lignes reproduites plus bas:

« En portant sur les fonds baptismaux, en l’Église de Saint Germain l’Auxerrois, le 8 septembre 2014, jour de la Nativité de la Sainte Vierge, l’Ancien Ordre Chevaleresque de l’Étoile, fondé par Robert le Pieux en 1022 sous le nom de Notre Dame de l’Étoile recréé par Jean II le Bon en 1351 et aujourd’hui réuni à l’Ordre de Notre Dame du Mont Carmel créé par Henri IV en 1608, notre volonté fut de revivifier, partout en France où cela sera possible nos lieux de cultes et nos églises abandonnés ou menacés de ruine et de destruction, en les rachetant pour les restaurer et y rétablir la vie cultuelle de notre chrétienté.

Lorsqu’un projet sera mis en chantier pour restaurer une paroisse il sera nécessaire et complémentaire de le prolonger par la mise en place d’une crèche, d’une école, et d’un dispensaire. Ce sera le côté culturel et caritatif. Une fois le chantier terminé il faut que cette entité puisse poursuivre sa vie . L’Ancien Ordre Royal et Souverain de l’Étoile et du Mont Carmel, et sa branche hospitalière doivent chacun faire face à leurs responsabilités pour faire vivre financièrement cette nouvelle « pierre » de notre chrétienté dans le « désert français ».

On ne construit pas une cathédrale en commençant par la clé de voûte, mais pierre par pierre à partir de la base. Notre tâche sera rude et longue, mais à cœur vaillant rien d’impossible.

En conclusion je vous livre la prière de Saint Louis qui fut un exemple de la vraie Chevalerie.

Dieu Tout Puissant et Éternel qui avez établi l’Empire des Francs dans le monde pour être l’instrument de vos divines volontés, le glaive et le bouclier de votre Sainte Église ; nous vous en prions, éclairez toujours et partout de votre céleste lumière les fils suppliants des Francs afin qu’ils voient ce qu’il faut faire pour réaliser votre règne en ce monde, et que, pour accomplir ce qu’ils ont vu, ils soient emplis de charité, d’amour, de force et de persévérance.

Par Jésus Christ Notre Seigneur, Amen. »